Célibachar El Assad

L’ayatollah du célibat, c’est moi.

Célibachar El Assad

Non je ne suis pas une fille « cool »

IMG_1174

En même temps qu’est ce que l’on nous propose aujourd’hui au marché ?

Un garçon froid 100% trauma par son passé avec une ex : pas mal pour les fortes chaleur de l’été mais c’est comme un bikini H&M. A porter une fois, au premier texto il n’a plus la même attitude.

Un garçon en couple 75% partant pour faire de vous sa maitresse : véritable éponge exfoliante pour le coeur, si vous n’épongez pas toutes ses MST.

Un garçon paumé 8% conscient de ce que signifie l’engagement : pot de colle de TRES mauvaise qualité. Donne le change les 3 premiers mois et disparait plus rapidement qu’un salaire en période de soldes.

Un garçon gentils 99% prêt à tout pour être en couple : laine de verre de 1ER CHOIX. L’isolation avec les tourments du passé sera bien étanche MAIS extrêmement irritante. Il faudra supporter l’être + tout le mépris que vous portez à cet être.

Liste non exhaustive de « à fuir »

Être femme ne signifie pas jouer les âmes charitables face aux faiblesses de nos congénères. NOUS – on ne pleurniche pas sur notre sort, on n’en fait pas des tonnes sur l’hystérie de nos ex, on ne cherche pas non plus à tout prix à se caser. On affronte le quotidien avec nos petits bras et nos gambettes épilées et on mérite mieux qu’un discours digne d’un mauvais casting de télé-réalité.

Qu’est ce que ça veut dire « mieux » ? FACILE

On jauge par rapport à l’estime que l’on se porte à soi même et la manière avec laquelle on prend soin de nous même. Après tout je m’achète les meilleurs shampoings et gommages, je choisis minutieusement les talons qui vont le mieux avec la couleur de mon vernis, je m’offre des énormes salades chez Cojean, éventuellement un muffin choco-pépites avec mon starbucks. Bref, je m’aime et je prends super soin de moi. Et si j’en grille une de temps en temps c’est parce que ça m’apaise.

DONC si tu veux entrer dans mon intimité cher petit être velu et pas très regardant sur l’hygiène, il va falloir m’apporter bien plus qu’un copié-collé de texto. Faire tes preuves en étant meilleur que moi ou mon sextoy sur la définition du plaisir.

Je veux être l’héroïne de mon film : la pretty woman des grands boulevards, l’Audrey Hepburn de l’avenue Montaigne ou la princesse sisi du Palais royal. Et tant que richard Gere ne se pointe pas avec le bouquet de roses aux pieds des escaliers de secours, aucune raison de descendre de mon piédestal. Surtout si c’est pour récurer le lavabo tous les matins.

Tant que je règne seule, je suis maître du temps et de mes sujets. Oui on peut s’octroyer le droit de rendre visite à un palefrenier de temps en temps, à la condition qu’il réponde à tous nos caprices.